Mot de passe oublié ?
connexion
Fermer
connexion
Vous n'avez pas de compte ?  inscrivez-vous

Choisis ton assurance

Permis en poche, aux yeux des assureurs vous êtes considéré comme jeune conducteur. Et à ce titre, vous avez toutes les chances de vous voir proposer une couverture à tarif élevé. Heureusement, il existe des solutions pour faire baisser la facture.

Les différents contrats d’assurance automobile

Assurance au tiers, tous risques, au kilomètre, comment faire son choix parmi toutes ces formules ? Quelles différences entre ces formules ? Nous vous donnons les réponses.

L’assurance tous risques

Si vous souhaitez couvrir un maximum de risques, optez pour l’assurance tous risques. Ce contrat offre la protection optimale – peu importe le responsable, votre assurance tous risques vous couvre

Généralement ce type d’assurance comprend :

  • une garantie responsabilité civile
  • une garantie catastrophe naturelle
  • une garantie dommage prenant en charge les collisions et vandalismes
  • une garantie technologique
  • une garantie attentat et acte terroriste
  • une garantie vol

Attention, même si l’assurance tous risques vous offre une large couverture, il se peut que vous soyez obligé d’ajouter des options pour l’adapter à vos besoins.

L’assurance au tiers

L’assurance au tiers ou assurance responsabilité civile est l’assurance minimum. Celle-ci prend en charge les frais liés aux dégradations matérielles mais aussi corporelles que vous aurez infligé à des tiers.

En revanche, cette police d’assurance ne prend pas en charge les dommages causés à votre propre véhicule. Ainsi, il est préférable de choisir cette formule si vous avez une voiture ayant une petite valeur.

L’assurance au kilomètre

En réalité, il s’agit d’une option que vous ajoutez à votre contrat classique : tous risques ou au tiers. De fait, les garanties de base ne changeront pas.

En choisissant cette option, vous vous assurez en fonction du nombre de kilomètres effectués. Lors de la souscription du contrat, vous déterminez avec votre assureur un forfait kilométrique à ne pas dépasser.
Si vous dépassez ce forfait vous devez payer des pénalités. Au contraire, si vous n’atteignez pas votre seuil, vous pouvez, en fonction de votre contrat, vous faire rembourser du trop-perçu.

Faire la conduite accompagnée

Les jeunes conducteurs ayant effectué la conduite accompagnée bénéficient d’un avantage tarifaire. En effet, ces derniers ont statistiquement cinq fois moins de risque d’accident qu’un jeune conducteur classique.

Acheter une petite cylindrée

Le montant de l’assurance varie en fonction du modèle et de la puissance du véhicule. De fait, pour payer moins cher, focalisez-vous sur des petites citadines de faibles puissances et d’occasions.

Oubliez donc, au début, les sportives et les grosses cylindrées.

Assurer votre voiture au tiers

Inutile, par ailleurs, si vous optez pour une petite voiture d’occasion, de souscrire une assurance tous risques. En effet, en cas d’accident l’assureur vous remboursera la voiture à hauteur de sa valeur sur le marché – ainsi, si votre véhicule est ancien, vous n’aurez presque rien.

Préférez, du coup, une assurance au tiers. Mais vérifier bien qu’elle comprend bien l’assurance personnelle du conducteur. Assurez-vous également que le plafond d’indemnisation est suffisant pour couvrir les sinistres graves – pour couvrir une invalidité, par exemple, un bon contrat doit couvrir au minimum 1 million d’euros.

Ne pas déclarer les petits sinistres

En cas d’accident sans gravité (rayure, portière cabossée, etc.) dont vous êtes responsables, ne les déclarez pas à votre assurance. La raison ? Eviter d’avoir un malus, ce qui ferait flamber le prix de votre contrat d’assurance.

Intégrer la même compagnie d’assurance que ses parents

L’autre façon de faire des économies sur son contrat d’assurance, c’est de choisir la compagnie d’assurance de ses parents.
En effet, si vous avez plusieurs contrats automobiles chez un même assureur, celui-ci aura tendance à faire un effort tarifaire pour un nouveau contrait, même pour un jeune conducteur.
D’ailleurs, la plupart des compagnies le proposent.

Penser à d’autres types de contrat

Vous ne comptez pas beaucoup conduire ? Moins de 8000 kilomètres par an ? Pensez à l’assurance au kilomètre. Vous ne payerez que les kilomètres parcourus mais cette offre nécessite, chez certaines compagnies, la pose d’un boitier.

Si vous avez les ressources nécessaires, choisissez de payer votre assurance à l’année. Globalement, ne pas payer au mois, permet d’économiser 7%.

Comparer les offres

Une des meilleures solutions pour trouver le meilleur contrat est d’aller fouiner sur Internet. Et tant mieux pour vous, il existe de nombreux comparateurs automobiles